Contactez-nous

Fusion Agessa / Maison des Artistes : “Reborn”

Après avoir dans une première partie analysées la situation de cette fusion annoncée et telle que je le ressentais, il m’était venu le besoin de répondre à Rémy Aron, suite aux courriers qu’il avait adressé aux différents syndicats… ce fut ma seconde partie.
Enfin, fier comme Aragon de pouvoir moi aussi passer à la trilogie, ce fut suite à une lettre de Remy Aron au Ministère de tutelle dans laquelle il détaillait les actions de l’association pour la Maison des Artistes, que j’analysais ce courrier surprenant et en fit ma troisième partie.
J’intitulais mes parties comme celle de la série Twilight : Hésitation, Tentation et Révélation…
Pour moi le constat était simple :

  • la machine était en route et plus rien ne pouvait l’arrêter,
  • cette fusion ne devait toutefois pas être faite n’importe comment et surtout pas de perte d’acquis aux artistes auteurs
  • les artistes auteurs avaient raison de se montrer pour qu’on apprécie leur nombre, leur force et leur mobilisation.

D’un autre côté, je critiquais et je critique toujours l’action de style monologue animée par Remy Aron car :

  • elle joue sur la confusion entre la Maison des Artistes et l’association pour la Maison Des Artistes,
  • elle n’apporte aucune preuve de ses actions : combien de consultations fiscales et juridiques par an, combien de personnes ont fait des demandes en conseils ou en action sociale… Rien n’a jamais été publié,
  • elle annonce 12 000 signataires de la pétition… sans avoir jamais présenté de liste comme il est coutume de faire dans ce genre d’action,
  • elle annonce 200 personnes au débat de mars sur la fusion avec une micro photo qui représente à peine 20 personnes.

Je pensais en avoir fini, j’avais reçu de nombreux mails de soutiens, quelques mails de détracteurs et quelques modérateurs sur les réseaux qui refusaient de publier mes textes, tant pis pour eux.
Il y eu même quelques personnes des trois Ministères à l’initiative de cette fusion qui me demandaient de leur communiquer ma prose !
Patatras ! Alors que je me reposais de cette période fiscale aussi tendue que l’économie et aussi morose que la météo, un nouveau mail de Remy Aron vint troubler ma quiétude.
Le 15 mai 2013 un nouveau mail de l’Association pour la Maison des Artistes, intitulé “les élus de la République soutiennent La Maison Des Artistes” (entre nous on croirait un titre sortie d’une œuvre de Zola), attire mon attention…
Je décide d’ajouter, contraint et forcé par les évènements, une sorte de “Reborn” à ma trilogie, et comme chacun le sait, au cinéma, ce genre de retour de super héros est souvent très pauvre en scénario, et Remy Aron nous le prouve ici.

Que trouve-ton dans cette newsletter adressée à plus de 20137 contacts ? (j’espère qu’autant de gens liront mes chroniques sur le sujet !)
Rien !
Que des copies de lettre de personnalités politiques qui apportent leur soutien. Jugez-en vous-même :

Pierre Besnard, Chef de Cabinet du Président de la République (lire la lettre complète),
Yann Gaillard, Sénateur de l’Aube (lire la lettre complète),
Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet (lire la lettre complète),
Alain Claeys, Député de la Vienne (lire la lettre complète),
Catherine Génisson, Sénatrice Nord Pas de Calais, Vice-Présidente de la Commission des affaires sociales (lire la lettre complète),
Martial Saddier, Député de la Haute-Savoie (lire la lettre complète),
François de Mazières, Député des Yvelines (lire la lettre complète).

Si je dois résumer ces lettres, qui montrent que Remy Aron se décarcasse pour faire jouer les réseaux et faire du lobbying, pas de promesse, une sensibilisation au problème et un soutien à la Maison des Artistes…
Cela veut dire que eux aussi sont dans la confusion et n’ont pas compris, ou on n’a pas voulu leur expliquer qu’il s’agissait de la fusion des organismes collecteurs de cotisations et de gestion des droits et non de la disparition de l’Association pour la Maison des Artistes !
D’ailleurs, si Remy Aron indique depuis quelques temps qu’il n’est pas hostile au rapprochement des deux organismes collecteurs des cotisations sous la condition qu’il y ait synergie, aucune perte d’avantage (ce à quoi je le rejoins dans la revendication).
Jamais, au combien jamais, il n’a eu la lueur d’esprit de proposer une solution pour l’avenir de leur actions énoncées dans la lettre de synthèse adressée au Ministre et publiée dans notre troisième partie, préférant plutôt jouer sur la revendication, l’oppression, l’injustice et l’incompréhension.
Pour finir, je voudrais présenter, comme dans tous films, le générique de fin, mais sous forme de jeu.

Savez-vous qui sont ces gens ?

Irene Ruszniewski,
Christian Chamourat,
Thierry Dumas.

Vous séchez ? Jamais entendu parler ? Et pourtant, jugez de l’importance de ces personnes dans la fusion Agessa /Maison des Artistes en lisant l’intitulé de leur poste :

Irène Ruszniewski, est Présidente du CA de la MDA,
Christian Chamourat est Président du CA de l’Agessa,
Thierry Dumas, est Directeur de l’Agessa et de la MDA.

Mais qui est Remy Aron ? Un usurpateur, un menteur ?
Non, non et non, je ne cesse de vous le répéter, Remy Aron et son monologue Don Quichotien, est le Président de l’Association pour la Maison des Artistes…
Donc rien à voir avec la fusion des deux organismes collecteurs de cotisations sociales et gestionnaires des droits à la Sécurité Sociale que sont la Maison des Artistes et l’Agessa.

Avez-vous déjà entendu parler ou s’exprimer sur ce sujet, Irene Ruszniewski, Christian Chamourat ou Thierry Dumas ?
Moi nulle part… Vous avez compris ce qui se passe alors ?
Je vous laisse analyser la situation, réfléchir, relire les courriers de Remy Aron et faire votre propre interprétation que vous devriez facilement avoir juste avec tous les indices que je vous ai apporté et le flagrant délit de volonté de confusion.
Allez, la séance est terminée, je générique de fin est fini, les lumières se rallument, je change de film et je reviendrais peut être sous forme d’une adaptation en télésuite !

Décidément, être le fondateur de Com’Com, cabinet d’Expertise-Comptable, spécialiste et leader sur le secteur Culture & Média, déforme ma façon de m’exprimer… mais c’est plus sympa à lire, non ?
Et ainsi je peux vous montrer qu’on peut être Expert-Comptable, impliqué et décalé mais néanmoins professionnel.

Eric Hainaut

Agessa / Maison des Artistes : Chronique d’une fusion annoncée ! (1ère partie)
Fusion Maison des Artistes / Agessa : qui dit vrai ? (2ème partie)
Fusion Maison Des Artistes / Agessa : La Révélation (3ème partie)
Fusion Maison des Artistes / Agessa : « A new generation » – Episode 1 : Synthèse et objectifs de la mission (5ème partie)
Fusion Maison des Artistes / Agessa : « A new generation » – Episode 2 : Les 28 recommandations (6ème partie)
Fusion Maison des Artistes / Agessa : « A new generation » – Episode 3 : Analyse et Conclusion (7ème partie)
Fusion Maison Des Artistes / Agessa : La théorie du genre (8ème partie)

Pourquoi travailler avec Com'Com ?

Fort d’une expérience de plus de 20 ans, Com’Com est le leader de L’EXPERTISE COMPTABLE ET RH spécialisée qui accompagne le spectacle vivant, les producteurs et éditeurs phonographiques, le cinéma et l’audiovisuel, les artistes auteurs et interprètes, les freelances, le jeu vidéo, le multimédia….

Une reconnaissance officielle de compétence spécialisée :

En décembre 2020, Eric HAINAUT, associé-fondateur, a eu l’honneur de se voir reconnaitre officiellement la compétence spécialisée en activités culturelles, créatives et artistiques par l’Ordre des Experts-Comptables d’Ile-de-France.