Contactez-nous

Financement culturel ou autres : et si on passait au crowdfunding ! (3ème partie)

Financement Culturel (ou autres) : Et si on passait au Crowdfunding ! (3ème partie)

Revenons à la Musique

Plus qu’une plateforme de crowdfunding, nous sommes ici en présence d’un label de production musicale communautaire.

Un principe : la plateforme a conclu des accords de coopération avec les plus grands studios d’enregistrement, mastering, musiciens, arrangeurs et compositeurs afin de produire des albums et de recueillir des contributions des web producteurs

Un coût : 35% des bénéfices nets de l’album reviennent aux artistes et 35% internautes, 30% iront aux producteurs (dont la plateforme qui participe également à quelques productions)

www.revenonsalamusique.com

Ulule

Cette plateforme retient les projets d’ordre créatif, innovant ou à visée collective afin de mixer crowdfunding et subvention.

Un principe : Vous l’aurez compris, avant de faire appel à cette plateforme, il faut au préalable décrocher une subvention et demander le complément par les internautes. La cessions de parts ou d’actions et la cession de droits d’auteur est interdite.

Un coût : l’inscription, la création et la consultation des projets sont gratuites. Une commission de 8% est prélevée sur le montant de la collecte réussie

Quelques productions connues : la Compagnie Francois Godard

www.ulule.com

Babeldoor

Plateforme traditionnelle de crowdfunding qui oscille entre le créatif et l’humanitaire Un principe : collecter des fonds pour soutenir un projet en contrepartie d’avantages (non financiers) tels que des invitations.

Un coût : la plateforme perçoit une commission de 5% sur les fonds récoltés

www.babeldoor.com

Noomiz

La plateforme ressemble plus à une radio en liste qu’a une plateforme de crowdfunding, mais ne vous y fiez pas, il s’agit bien de contribuer à la découverte d’un artiste ou d’un groupe dans le secteur musical….mais sans argent !

Un principe : créer des passerelles entre les producteurs et le public afin de faire découvrir des artistes “en devenir”. L’artiste se voit proposer quant à lui des outils promotionnels.

Un coût : le temps que l’on y passe

www.noomiz.com

Music Invest

Plateforme de crowdfunding uniquement dédiée à la musique (production de CD ou de vidéo) Un principe : prise de participation dans un projet en contrepartie d’avantages en nature ou financiers.

Un coût : la plateforme prélève sur les projets une commission de 15%.

www.music-invest.com

Peopleforcinema (ou P4C)

Cette plateforme vient de rejoindre la plateforme Ulule et sera donc sa branche cinéma dans le financement participatif de projets culturels Un principe qui a changé : auparavant vous étiez coproducteur de l’œuvre audiovisuelle. Désormais, vous ne serez qu’un membre contributeur au financement bénéficiant de contrepartie en nature allant jusqu’à faire de la figuration dans un long métrage.

Un coût : il n’y en a pas, l’argent étant intégralement reversé au producteur.

Quelques projets reconnus : Polisse, les Emotifs Anonyme, les Infidèles et prochainement avec André Téchiné (L’homme que l’on aimait trop),

www.peopleforcinema.com

Voici pour cette liste non exhaustive des plateformes de crowdfunding. Si vous avez repéré de ma part une erreur, un oubli, une information importante qu’il serait bon de rajouter ou tout simplement me faire part de la naissance d’une nouvelle plateforme, n’hésitez pas à me contacter.
J’apporterai les modifications nécessaires afin de faire vivre cette page.

Eric Hainaut

Consulter notre dossier sur le crowdfunding

www.crowdsourcing.org

Et si on passait au crowdfunding ! (1ère partie)
Et si on passait au crowdfunding ! (2ème partie)
Et si on passait au crowdfunding ! (4ème partie)

Crowdfunfing, réussissez votre campagne

par Nicolas Dehorter aux éditions Colligence

Pourquoi travailler avec Com'Com ?

Fort d’une expérience de plus de 20 ans, Com’Com est le leader de L’EXPERTISE COMPTABLE ET RH spécialisée qui accompagne le spectacle vivant, les producteurs et éditeurs phonographiques, le cinéma et l’audiovisuel, les artistes auteurs et interprètes, les freelances, le jeu vidéo, le multimédia….

Une reconnaissance officielle de compétence spécialisée :

En décembre 2020, Eric HAINAUT, associé-fondateur, a eu l’honneur de se voir reconnaitre officiellement la compétence spécialisée en activités culturelles, créatives et artistiques par l’Ordre des Experts-Comptables d’Ile-de-France.